5 habitudes à prendre pour être une maman à la maison heureuse (pis zen)

5 habitudes à prendre pour être une maman à la maison heureuse (pis zen), Blog Mamans Zen, Profession: Mamans à la maison

Récemment, j’ai vu passer un texte intitulé 7 habitudes d’une maman à la maison heureuse… ou du moins, c’est ma traduction libre du titre, l’article était en anglais. J’ai cliqué car le sujet m’interpellait. J’étais vraiment sceptique curieuse de voir quelles étaient ces habitudes qui pouvaient rendre si heureuse. J’ai été surprise de voir que j’étais en accord avec plusieurs d’entre elles. D’autres, un peu moins. J’ai décidé de vous présenter les habitudes qui je pense peuvent vraiment faire une différence sur le moral.

Se lever avant les enfants

Je vais être honnête, je ne le fais pas. Pas régulièrement du moins. J’ai des excuses… les mêmes que la plupart d’entre vous: mon plus jeune ne fait pas MES nuits, mes enfants se couchent tard, je suis incapable de me coucher en même temps qu’eux si je veux avoir du temps pour moi, etc. Cependant, les fois où je me lève AVANT mes garçons, je bois du café chaud, je me brosse les cheveux (gros luxe!), je vedge devant mon Facebook ou j’écris un article avec ma super inspiration du matin… C’est vraiment agréable!

Avoir un réseau

Avoir un réseau d’amies, même si elles sont virtuelles, ça fait du bien au moral. Ça permet de décompresser au besoin, ça permet de raconter pour la centième fois comment c’était cute quand ton plus jeune a fait son pipi sur le pot devant un public intéressé. Je n’ai pas de réseau d’amies dans ma ville pis sérieusement, je n’aurais pas tant de temps que ça non plus pour ça, mais j’aime beaucoup avoir mes groupes de mamans et mes amies à un message perso de distance. Si vous cherchez des amies, un groupe, etc, nous avons un groupe Facebook avec des lectrices et collaboratrices de Mamans Zen, venez nous voir!

Se pardonner

C’est un point sur lequel je dois travailler, mais je suis d’accord: y’a personne de parfait et on ne peut pas passer notre temps à nous en vouloir pour quelque chose de pas si hot qu’on vient de faire. On crie? On s’excuse. Bien entendu, on essaie de ne pas crier, c’est pas cool ET pas efficace mais ça peut arriver que ça sorte tout seul (je suis coupable en tout cas). Le souper ne plaît à personne, meilleure chance la prochaine fois… être maman à la maison ne fait pas de nous une chef de resto chic, on a le droit de rater notre coup. C’est poussiéreux chez nous? Les gens n’ont qu’à regarder ailleurs; le plancher collant ou bien les fenêtres avec des traces de doigts, tiens. On perd beaucoup de temps à s’en vouloir pour des choses dont plus personne ne se rappelle sauf nous.

Se garder des passe-temps

C’est facile d’être occupé 24/24h quand on est une maman,. Il y a toujours quelque chose à faire du côté des tâches ménagères, jouer avec les enfants, préparer un bon repas. S’occuper des enfants, c’est bien entendu une priorité, mais laver la toilette tous les jours, pas vraiment. Un petit 15 minutes (ou plus, selon le temps disponible) à faire quelque chose pour soi, ça fait du bien. C’est un bel exemple à donner aux enfants également: être un adulte, un parent, ce n’est pas juste une série de tâches qui se suivent… c’est également des temps de repos et de plaisir.

Dire non

Parfois, parce qu’une maman est à la maison, on peut penser qu’elle ne fait RIEN. C’est facile alors de lui demander d’ajouter des choses à sa to-do liste. C’est important de pouvoir dire non aux choses qui ne cadrent vraiment pas dans notre journée. Est-ce qu’il faut absolument accepter toutes les demandes qui sont formulées? Ben non. Et encore moins se sentir mal de ne pas promener le chien du voisin ou de ne pas pouvoir confectionner des costumes de coccinelles pour la classe de la plus grande malgré la demande bien claire inscrite à son agenda. Ne soyez pas non plus gêné de trouver une justification à votre non, d’expliquer en quoi consistent vos journées. On peut dire « non ». Et c’est tout. Sans excuses, sans explications, sans culpabilité.

 

Des habitudes à prendre ou à laisser…

Je vous parlais d’un article présentant 7 habitudes et je ne vous en ai présenté que 5. Pourquoi? Parce qu’il y en a 2 que je ne trouvais pas SI pertinentes ou qui, selon moi, n’étaient pas vraiment adaptées à tout le monde.

Planifier sa journée: ici, ça ne marche pas avoir un horaire. Si le jeu est vraiment le fun, on le continue ben longtemps et on dîne à 13h30, tsé. Pis je ne m’imagine pas genre taper dans mes mains ou avoir un sifflet et dire: Okay les boys, c’est l’heure du dîner, on arrête nos belles activités. Alors oui, pour certaines je sais que c’est super (et je sais que vous n’avez pas de sifflet) et que c’est même primordial pour certains enfants, mais ce n’est pas pour tout le monde non plus.

Jouer: je joue avec mes enfants, mais pas tout le temps. Ils sont 2, ils jouent ensemble. Si un jeu m’intéresse et que j’y suis invitée, c’est super. Sinon, croyez-moi, ya du lavage, de la popote et du ménage qui m’attendent. Je suis également disponible pour sortir des jeux rangés en hauteur, lire un livre ou deux ou trois et donner un coup de main pour passer un tableau super difficile dans Jake et les pirates, mais je ne pense pas que se forcer à jouer quand on en a pas envie, ça rend heureux. (Je donne aussi la permission à mes enfants de me dire non lorsque je demande quelque chose.)

 

Est-ce que certaines de ces habitudes font partie de vos vies? Croyez-vous qu’elles vous rendent plus heureuses? 🙂

Commentaires

Marie Noelle Marineau

Marie-Noelle est blogueuse, un peu coquette, accro au café, crazy cat lady et elle adore la bonne bouffe. Suivez-la sur son blogue de maman Marginale et heureuse où elle écrit quotidiennement pour parler de produits qu'elle teste, partager son quotidien et de succulentes recettes!