De l’autre côté du miroir

mere de carriere de l autre cote du miroir mamans zen maman a la maison blog article photo image
C’est l’histoire d’une amie, d’une maman en plein jugement, prise en flagrant délit de déni. Le visage enfoui dans les mains, pour mieux camoufler son chagrin, sa peine, certaine, de n’avoir rien accompli au cours de sa vie.

Cette maman se ment. Elle ment aux autres rarement, mais à elle souvent. Elle voit dans le miroir sa taille fine d’avant, alourdie au fil des ans. Elle voit sur ses tempes ses premiers cheveux blancs. Elle voit tout ce qu’elle n’a pas fait pendant tout ce temps. Elle constate ce qu’elle a laissé tomber, oublié, arrêté. Elle culpabilise pour ce qu’elle a raté, gangrené, malmené. Elle pense à l’argent qu’elle n’a pas, aux pays qu’elle ne verra pas, à tout ce qu’elle ne sait pas.

mere de carriere de l autre cote du miroir mamans zen maman a la maison blog article photo image

Le temps de son jugement, elle a oublié qui elle était.

Le temps de son jugement elle a oublié ses cinq enfants.

Elle a oublié les longues heures passées à les allaiter, les bercer, les langer, leur faire des purées.

Elle a oublié toutes les nuits sans dormir, pour éviter le pire, ou s’assurer seulement qu’ils respirent.

Elle a oublié la première dent, les premiers pas, les premiers mots, les premiers bisous… baveux mais si doux.

Elle a oublié l’entrée à la maternelle de sa demoiselle, les compétitions d’équitation de son garçon, les sorties à vélo avec les jumeaux, le cœur qui bat dans sa poitrine devant sa petite ballerine.

Elle a oublié l’énergie déployée pour le déficit d’attention de son garçon, les lunettes de sa cadette, le tempérament de son adolescent, les défis des plus petits au milieu d’une grande fratrie, sa petite blanche qui n’a jamais vu la lumière, croisé les yeux de sa mère.

 

Dans un moment de découragement, elle est en plein jugement… elle doute de ses capacités à accompagner ses enfants adorés, remet en question ses réalisations, son projet de faire l’école à la maison et accuse son manque d’ambition. Parce qu’il faut bien l’avouer, lorsqu’elle est découragée, trop fatiguée pour tout surmonter, assumer, elle se dit que dans le fond, les autres ont raison. Elle est juste une mère. Elle n’a même pas de carrière, même pas de cv pour postuler à un emploi rémunéré. Un emploi qui ferait qu’elle existerait, qu’elle serait considérée, qu’elle aurait l’impression d’être appréciée… reconnue pour ce qu’elle fait et ce qu’elle est.

 

mere de carriere de l autre cote du miroir mamans zen maman a la maison blog article photo image

Le temps de son jugement elle a oublié que dans certaines contrées, les mères sont vénérées. Fières de leur investiture, riches de leur progéniture, on se transmet leurs murmures.
Elle a oublié que dans certaines contrées, la famille est sacrée.
Elle a oublié combien cela l’avait inspiré.

Mais où elle vit la famille n’est qu’un accessoire que l’on peut mettre de côté le temps d’aller travailler… un accessoire que l’on enfile le soir pour le rituel des devoirs jusqu’à celui de l’histoire… un accessoire que l’on sépare, que l’on partage, que l’on reconstitue au gré des déconvenues… un accessoire qui fait que celles qui les portent ne sont pas reconnues, ni payées et encore moins honorées.

Pourtant cet accessoire brille même dans le noir et à la vertu de nous laisser apercevoir d’autres chemins que ceux auxquels on se croyait destinées, des sentiers peu fréquentés, parfois pas balisés, des réalités que l’on aurait pu imaginer… des mères qui peu importe leur salaire mènent de front de nombreuses carrières et dont le dévouement contribue au déploiement d’un être à part entière. Une maman. Un enfant.

 

En ce moment la maman en plein jugement, en plein déni, ne l’entend pas ainsi. Mais si quelqu’un le lui dit, si quelqu’un s’en soucie, alors elle pourra peut-être dire oui !

Oui à la vie qu’elle a choisie.
Oui à la fierté du travail accompli.
Oui à ses talents épanouis.
Oui au sentiment de contribuer autrement, à l’avenir de son petit monde… à l’avenir de tout un monde… à l’avenir du monde.

Alors peut-être qu’elle pourra arrêter de se mentir et commencer à se regarder et se rappeler, qui elle est, tout ce qu’elle a osé et réalisé. Se rappeler qu’elle est une maman aux multiples talents, riche de ses enfants. Être fière d’être une mère de carrière !

 

mere de carriere de l autre cote du miroir mamans zen maman a la maison blog article photo image

Commentaires

Laetitia Toanen

Laetitia Toanen, est maman de trois enfants et d’une petite étoile, riche d’une panoplie d’expériences tonitruantes ! Zoothérapeute, éducatrice périnatale, accompagnatrice en pratique rituelle, elle fait l’école à la maison et est l’auteur de différents livres et articles traitant de l’adoption, du maternage et de la vie de mère de carrière ! Sa grande passion; soutenir et valoriser l'implication et le rôle essentiel des mamans qui se consacrent à l'éducation de leurs enfants! Vous pouvez la retrouver sur son blog Rebelle des bois, celui du symposium Apprendre Autrement ou sur Chemins de traverse pour les rituels.