Déo minute pour Maman «Grano»

déo naturel

Cette semaine, j’ai été interpellée par une conversation sur les déodorants « naturels » sur le groupe  Facebook «Vivons Cru au Québec». Je me suis rappelée que j’en avais moi-même essayé tout un tas depuis que j’ai appris qu’il y avait de l’aluminium dans les déodorants commerciaux il y a 18 ans. En consultant le site de l’Association santé environnement France,  j’ai également appris qu’il y a une grande différence entre déodorant et anti-transpirant. L’un masque les odeurs, l’autre empêche le corps d’exécuter un travail naturel et vital! Je vous cite une partie très intéressante de l’article en question, la source et le lien suivent.

«(…) Outre la présence d’aluminium, les anti-transpirants sont néfastes pour notre santé car leur fonction première est d’empêcher un phénomène normal et nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme : la régulation de la température corporelle par la transpiration. »

Pour éviter l’exposition à l’aluminium, on se tourne souvent vers la Pierre d’Alun, déodorant réputé pour être naturel. Mais est-il vraiment sans danger ? Contrairement aux anti-transpirants classiques, la Pierre d’Alun n’empêche pas la transpiration. En laissant une fine couche saline sur la peau, cette pierre évite simplement la prolifération des bactéries responsables des mauvaises odeurs. Cependant, la pierre d’alun contient bien des sels d’aluminium. Sur le marché, il existe la pierre d’alun naturelle et la pierre d’alun synthétique.

La pierre d’alun naturelle est formée principalement de sulfate d’aluminium et de sulfate de potassium tandis que la pierre d’alun synthétique est fabriquée par les industries chimiques par synthèse de sel d’ammonium. Les pierres d’alun naturelles libèreraient au contact de l’eau des composés chimiquement stables, c’est-à-dire qu’ils ne réagissent pas avec la peau et ne libèrent pas d’aluminium. L’aluminium ne pénètrerait donc pas dans l’épiderme. En revanche, l’ammonium d’alun peut se comporter de la même façon que les chlorhydrates d’aluminium présents dans les autres déodorants, c’est-à-dire qu’il peut passer à travers la paroi cutanée et passer dans le sang. Les pierres d’alun synthétiques seraient donc à éviter. Pour différencier les deux types de pierre, il suffit de lire attentivement les étiquettes : la pierre d’alun naturelle est identifiée comme « POTASSIUM ALUM » tandis que la pierre d’alun synthétique comme « AMMONIUM ALUM ». Cependant, il faut rester prudent car à ce jour, aucune étude scientifique sur la pierre d’alun naturelle n’a montré son innocuité ou sa toxicité. »

Source : Association santé environnement France

savons

 

Dans le déodorant naturel commercial, j’ai utilisé longtemps le déodorant Crystal de Naturally Fresh en spray, (PAS LA PIERRE! Il y a de l’aluminium dedans!) Il est hypoallergénique, peut être sans parfum, sans paraben et il est fait à partir de « Potassium Alum » et d’eau purifiée. Bon, ça allait, et ça irait toujours, cependant, devoir acheter un produit de la Floride qui n’est pas alimentaire pour mettre sur mon corps  ne répondait pas à mes principes de vie.  J’ai donc poursuivi mes recherches.

 

Ma seconde partenlavandeaire de bonne odeur a été  l’huile de lavande vraie. Assez efficace, très doux, pas fait pour les sports extrêmes cependant. Si vous ne dégagez pas beaucoup d’odeur, elle vous plaira, si non, je vous la déconseille… De toute façon, si vous voulez l’essayer, le flacon ne sera pas perdu, car c’est aussi un anti-moustique qui sent délicieusement bon.  Pour les virées de vélo intenses et les spectacles où je transpire jusqu’aux hanches (hahaha! J’exagère un peu, mais quand même), j’ai cherché mieux…

 

 

bicarbonate de soude

Le Bicarbonate de soude (SANS ALUN!!!) est devenu mon fidèle ami durant plus d’un an. TELLEMENT EFFICACE! C’est épatant ! Il s’agit d’appliquer un peu de poudre sur les aisselles propres, mais très sèches. J’attendais 15 minutes après la douche pour être certaine. Si les aisselles sont mouillées lors de l’application, il y a une réaction désagréable, ça pique et crée une rougeur, cependant, si le bicarbonate est appliqué sur des aisselles très sèches, il n’y a pas de mauvaises réactions lors de la sudation… En tout cas, pas pour moi (je n’ai pas fait d’étude là-dessus). Pourquoi ce n’est plus mon ami… hé bien, il y a un hic. Pour les camisoles où les vêtements pâles, tout est super nickel, mais si vous portez des vêtements foncés à manches longues, prenez garde aux cernes !

Qu’est-ce que je fais maintenant ?

La plupart du temps, je n’en mets pas du tout. Le fait d’avoir une alimentation végétalienne très crue et de méditer régulièrement a éliminé la quasi-totalité des odeurs désagréables que mon corps émettait.  Mais, à l’occasion, en contrat ou pour faire chic lorsque je vais dans des rencontres par très « grano », je me civilise et j’utilise un  petit déodorant tout simple qui se trouve dans mon garde-manger: Le beurre de coco!

noix de coco

 

Les aisselles propres, après la douche du matin, il s’agit d’appliquer une mince couche de beurre de coco {huile de coco à l’état solide} sous les aisselles et le tour est joué ! Même après une bonne course, du vélo à la grande chaleur, une séance de sculpture sur bois intense, un spectacle de chanson  ou de marionnettes, du jardinage, etc… je ne pue pas !

C’est l’unique que j’utilise à présent !

 

Si vous en essayez un, je serais curieuse de connaître vos résultats. N’hésitez pas non plus si vous avez quelques trucs à partager dans les commentaires.

Commentaires

Anna

Anna est maman à temps plein, amoureuse de la vie, de la Terre, des arts et de la Lumière. Elle est maman de deux petits bouts de 3 et 6 ans. Elle est artiste-musicienne-chanteuse et marionnettiste. Elle fait des spectacles de chansons et de marionnettes pour les petits et les grands avec son mari Aelin et ses deux enfants. Ses albums de musique douce sont très appréciés des mamans et des enfants. Ses sujets favoris : L'Autonomie, le bonheur en famille, la cuisine santé végétalienne, les plantes sauvages utiles au quotidien et la musique.

2 Comments

  1. Merci pour tes recherches! J’utilisais la pierre de crystal… sans me rendre compte que les sels minéraux de bauxite contiennent de l’aluminium! C’est ce que je voulais éviter. J’ai aussi essayé un spray à base de sel de mer Just For Mom qui marchait quand même bien. Mais je vais essayer ton truc de coco, ça a l’air génial 🙂 Il est anti-bactérien et se trouve dans les déos naturels commerciaux, bonne idée!

  2. Merci pour toutes ces oinfos partagées¨!
    L’HE de palmarosa direct osus les aisselles est top également 😉

Comments are closed.