Finie l’insomnie: Comment dormir assez avec votre bébé?

Comment dormir assez avec notre bébé, blog Mamans Zen, profession: mamans à la maison, blogueuses du Québec

Par Marie-Eve BOUDREAULT.

Il est dans la biologie des femmes d’avoir un sommeil léger pour répondre aux signaux de leurs enfants, selon les recherches de Sharon Heller, auteure du livre The Vital Touch, et cela peut arriver dès la grossesse.

Dans mon cas, c’est bien le cas.

Avec de jeunes jumeaux, de multiples grossesses, et actuellement un bébé de six mois qui se réveille aux 2-3 heures, j’ai [enfin] trouvé quelques trucs pour avoir un sommeil quand même satisfaisant.

1. Hop dans la chambre, l’enfant

Contraire à la logique? Non, en théorie dormir avec son enfant et l’allaiter permet de moins se réveiller complètement. Pour ensuite se rendormir assez vite.

Sinon, j’ai deux options quand je suis bien réveillée en pleine nuit. Option 1, si je m’endors quand même ou j’ai mal partout, je reste étendue à me relaxer, m’étirer, bien respirer. Option 2, je me lève, je mange un petit quelque chose, des fois je prends une douche relaxante, ou un peu de lecture pour se fatiguer [cela nous endormirait à l’horizontale]. Et je me rendors… comme un bébé qui dort.

2. Manger santé, en bonne quantité

Si je mange assez dans la journée, je n’ai pas besoin lorsqu’enceinte ou allaitante de me lever pour aller grignoter et combler un manque.

De même, quand je fais attention de manger tous mes nutriments, j’ai plus d’énergie. J’ai vu une grosse différence depuis que je suis passée de végétarienne à végane, j’ai besoin d’au moins une heure de moins de sommeil la nuit, pour ne pas être la journée venue un zombie.

3. Se dépenser, en harmonie avec notre santé

Avec une routine de travail physique, comme de l’activité physique, des étirements, et de travail mental, comme écrire, si je me suis bien activée dans la journée, mon sommeil a tendance à être rėparateur, et j’ai tendance à bien me rendormir.

Bonus!

Au coucher, avoir l’intention, ou si vous êtes croyant, faire la prière « que le sommeil qu’on aura cette nuit sera assez ». Le meilleur truc trouvé à ce jour, ça marche vraiment bien dans mon cas la plupart du temps! Sinon, tenter de le reprendre à la sieste en après-midi, même si c’est seulement la fin de semaine, est un bon plan B. Le plan C est de se rappeler qu’avoir des jeunes enfants c’est juste une saison de la vie, il faut aussi profiter des beaux côtés, comme les belles bettes de bébé.

Je vous souhaite avec ces trucs d’être presque frais comme des roses au matin! N’hésitez pas à me dire si ça l’a fonctionné pour vous.

Avez-vous d’autres trucs à partager à des parents fatigués?

Ressources

The Vital Touch: How Intimate Contact With Your Baby Leads To Happier, Healthier Development

 

D’abord paru sur mon blog personnel.

Commentaires

Marie-Eve Boudreault

Marie-Eve Boudreault est maman de 4 merveilles et co-fondatrice de Mamans Zen. Elle est passionnée d'enfance et de parentalité heureuse, naturelle et bienveillante, pour lequels elle s'est spécialisée. Suivez-la sur son blogue populaire à lequel elle se consacre principalement maintenant Je Materne - Ton blogue Famille heureuse (trousse numérique gratuite)

2 Comments

  1. La première année de vie de Fiston #2, je capotais vraiment avec le manque de sommeil. Puis j’en suis venue à me dire comme toi que c’est juste pendant un temps. Il ne dort pas comme je le souhaiterais la nuit… mais ça ne sera pas toujours comme ça. Maintenant je suis vraiment plus zen avec ses réveils nocturnes qui sont encore quotidiens à 2 ans et demi. Je sais bien que dans un an ou deux, ça ne sera plus comme ça!

    • C’est vrai! J’ai déjà lu que les nords américains on focus vraiment sur le sommeil de qualité, d’une « traite ». Mais dans les sociétés traditionnelles on ne dormirait que 6h3o par nuit, en se réveillant souvent.

Comments are closed.