No poo: comment ne plus laver ses cheveux

vinaigremz

Je n’ai pas lavé mes cheveux avec un shampooing depuis plus de 6 mois. Suis-je malpropre? Non. J’ai voulu tester le « no poo » et je l’ai adopté!

Le quoi???

Le « no poo » (pas de shamPOOing) a plusieurs variantes ayant un but unique; éviter les shampooings commerciaux. On peut donc:

  • tout simplement ne plus laver nos cheveux et les rincer à l’eau;
  • les laver avec des mélanges maison (tisane à la camomille, miel…);
  • les laver avec du bicarbonate de soude et rincer avec du vinaigre.

Je fais le 3e.

À une fréquence d’environ 12 à 15 jours, je mélange 15 ml de bicarbonate de soude à 300 ml d’eau et je verse tranquillement sur la racine de mes cheveux mouillés. Je masse mon cuir chevelu. Je rince sous la douche. Ensuite, je rince mes cheveux (milieu et pointes surtout) avec 15 ml de vinaigre régulier (peut être vinaigre de cidre) dans 250 ml d’eau. Je rince sous la douche.

C’est tout. Aussi simple que ça!

Pourquoi?

Dans mon cas, j’ai découvert le no poo en cherchant une façon de régler un petit problème délicat avec mon cuir chevelu. Je me battais au quotidien avec des petites pellicules. J’ai testé des shampooings de toutes sortes, rien à faire! Je suis tombée sur un article parlant du no poo et, pour moi, ça règle le problème tranquillement pas vite alors que je n’ai jamais vu d’évolution avec les shampooings commerciaux.

Le no poo est également reconnu pour*:

  • donner du corps au cheveu;
  • aider ceux qui ont souvent le cheveu « gras »;
  • réduire les frisottis indésirables;
  • rendre les cheveux brillants;
  • réduire les démangeaisons qui sont causées par un cuir chevelu irrité par les produits chimiques.

Ainsi que certains avantages* qui ne sont pas vraiment en lien avec vos cheveux:

  • plus d’argent pour autre chose, car c’est moins coûteux que du shampooing;
  • encore plus d’argent pour autre chose, car vous aurez besoin de moins de produits capillaires;
  • une empreinte environnementale réduite!

L’utilisation du shampooing tel que nous le faisons de nos jours est une invention moderne datant du siècle dernier… nous avons conditionné nos cheveux à être lavé régulièrement, avec des produits non naturels… le no poo peut les libérer!

Avant de se lancer dans cette aventure, il me faut vous avouer que ce n’est pas tout rose. Il y a une période d’adaptation qui n’est pas très… sexy! Vos cheveux, privés de leur shampooing d’amour, se rebelleront dans les premiers temps. Comme ils ne peuvent ni crier, ni pleurer, ils deviendront tout simplement… huileux. Cette période de transition peut être de durée très variable. En lisant sur le sujet, ça semblait jouer de 2 à 6 semaines.

Vous pouvez consulter mon journal d’expérimentation sur mon blogue personnel.

*(Source)

Photo: sxc.hu (johannalg)

Commentaires

Marie Noelle Marineau

Marie-Noelle est blogueuse, un peu coquette, accro au café, crazy cat lady et elle adore la bonne bouffe. Suivez-la sur son blogue de maman Marginale et heureuse où elle écrit quotidiennement pour parler de produits qu'elle teste, partager son quotidien et de succulentes recettes!