Mon homme!

On l’attendait, le souhaitait ardemment. On le cherchait, mais ne le trouvais pas. Il était quelque part, mais nous ne savions pas où le dénicher. On le désirait grand, musclé, brun aux yeux bleus. Ou plutôt à notre hauteur et capable de nous soutenir, blond et les yeux noirs ébènes. Peut importe, on le voulait surtout dans notre vie. Pour ne plus marcher seule, pour partager un quotidien devenu morne, pour parler avec quelqu’un.

Et puis un jour, au détour d’une rue, au coin de l’épicerie, par Internet ou près du bar. Par l’entremise d’une amie, par un sourire ou un bonjour. Il était là! Il ne voyait que nous, on ne voyait que lui. Il n’y avait que nous deux.

On le voit maintenant partout. Dans toutes nos pensées, il occupe l’espace. Il est parfait. On l’a enfin trouvé. On lui donnerait la lune, ferait n’importe quoi pour lui. Chacune de nos minutes lui est consacrées. On trouve du temps pour être avec lui même quand on n’a plus assez de temps pour nous-mêmes.

Et les années passent… On a acheté une maison, on a eu des enfants. Il travaille trop, on n’est plus assez souvent ensemble. La passion s’est estompée. Il n’occupe plus toutes nos pensées et n’est plus aussi parfait. Le petit détail sans importance est devenue source de conflit. On n’a plus autant envie de lui et les nuits sont pour dormir. La cuillère ne sert qu’à la soupe!

Et pourtant… Il est toujours celui avec qui on vieillit. Le futur ne se dessine qu’avec lui. Parce qu’au delà de tous les détails dérangeants, il y a plus!

Il ne reste que ce qui a le plus d’importance : L’AMOUR! Pas avec un grand A. C’est plus grand que ça. C’est plus fort aussi. C’est sans mots parce qu’il n’y en n’a plus de suffisamment. C’est dans le coeur, dans l’âme. C’est la moitié qui manquait, c’est le complément. C’est la complicité, la fin d’une phrase, le mot toujours.

Nous sommes aujourd’hui le 14 de l’année 2014 et il y a 14 ans. Que je suis sortie et que je ne suis plus jamais restée seule. Qu’il est entré dans ma vie et qu’il la partage encore. Que nous avons unis nos vies parce qu’elles sont plus belles quand elles sont toutes les deux. Que je l’aime chaque jour un peu plus. Qu’il est l’HOMME de ma vie.

Je lui écris ce texte parce qu’on parle souvent de maman extraordinaire, mais qu’on l’oublie trop souvent LUI! Cet homme qui nous connait comme nul autre, sous nos bons comme nos mauvais jours. Prenez un instant et regardez celui qui vit près de vous. Dites-lui merci. Parce que lui aussi vit avec tous ces détails qui énervent. Parce que vous n’êtes plus celle qu’il a connue. Vous avez grandi, changé. Mais il est là, à chacun de vos réveils pour vous aimer telle que vous êtes devenues et qu’il sera là demain pour vous accompagner dans ce que vous deviendrez.

Je t’aime Namour! Plus qu’hier, moins que demain. Tu es beau, droit, solide. Je t’ai connu à l’aube de ta vie d’adulte et j’admire l’homme que tu es. Je te désire de corps et d’âme parce qu’avec toi, je suis celle que je veux être. Je suis meilleure parce que tu me permets de le devenir. Ce n’est pas seulement ma vie qui est plus belle avec toi. C’est tout l’univers qui se change en beauté.

Merci mon amour….. Pour tout!

Commentaires

Nathalie Lévesque

Maman de quatre enfants, elle a rêvé depuis toujours d'être maman et de prendre soin de ses enfants. Ce rêve s'est réalisé en 2004, lors de la naissance de son premier. Femme positive, rêveuse et prête à relever tous les défis. Aujourd'hui, elle vit en mode unschooling et voyage en permanence. Elle écrit d'ailleurs un blog : sixnomades.blogspot.ca et une page Facebook : Facebook.com/sixnomades qui raconte les péripéties de leur vie fulltimer.

One Comment

Comments are closed.