Tu peux être tout ce que tu veux

tu peux être tout ce que tu veuxAujourd’hui, je veux te dire que tu peux être tout ce que tu veux (ou presque)! Tu peux être maman à la maison et passer ta journée à jouer avec ton enfant et cuisiner tes muffins si ça te rend heureuse! Tu peux être maman à la maison et essayer de runner une business quand tes enfants dorment si tu as besoin de reconnaissance professionnelle (ou de cash!). Tu peux réduire tes heures au travail, être à temps partiel pour voir plus tes enfants si c’est la solution qui te semble idéale. Ou faire comme la plupart des gens et prendre ton congé de maternité et retourner à ton travail que tu adores par la suite. L’important c’est que tu sois bien avec ta décision, que ce soit TA décision. Pas une décision prise parce que tu sens de la pression d’un bord ou de l’autre, tu ne seras pas heureuse…

Tu peux être tout ce que tu veux… mais tu dois être bien entourée!

Je veux apporter une certaine parenthèse à ce que je dis parce que je suis bien entourée! Mon chum est derrière moi dans mes choix… ou plutôt, à côté de moi. Je sais que parfois, un conjoint peut ne pas partager le même point de vue… des fois, ça demande des explications, ça demande de grandes discussions, ça demande de faire un budget pour prouver que oui, c’est possible. Mais je pense qu’il est possible d’arriver à un compromis.

Si votre conjoint dit un non catégorique à l’idée que vous restiez à la maison, demandez-lui pourquoi. Il a droit à son opinion, mais vous avez droit à la vôtre aussi. S’il dit non, faites-lui comprendre que vous pouvez modifier votre plan, mais qu’il doit faire du chemin de son bord également… Les craintes sont généralement financières; abandonner le beau confort d’avoir 2 salaires qui rentrent… mais si les avantages sont nombreux pour votre famille, ça vaut cher, dans une devise différente de l’argent!

Puis n’oubliez pas de faire des démarches légales pour que vous soyez tous protégés face à votre décision familiale!

Tu peux être tout ce que tu veux… mon histoire!

Retour dans le temps: J’ai 26 ans, je suis enceinte de mon premier garçon. Je suis également encore étudiante et je me suis dit que ce cours-là, j’étais pour le finir! En même temps, j’ai une petite voix qui me dit que je veux rester à la maison avec mon bébé. Je ne sais pas pourquoi, ça me semble simplement être la chose à faire. Notre situation financière n’est pas hot, mais mon conjoint accepte… on va s’arranger!

Les premiers mois sont difficiles; mon chum travaille en fou, j’ai l’impression que tout ce que je fais de ma journée, c’est essayer de calmer un bébé qui fait des coliques et j’angoisse parce que je veux aller faire ma dernière session; pis que ça coûte cher l’université! J’ai aussi une nouvelle obsession; les couches lavables. Je me mets à faire de la recherche sur l’offre de couches lavables au Québec… je décide de me lancer en affaires… « je vais offrir des couches lavables abordables ». Ça me permettait de rester à la maison et de gagner des sous… tout en me donnant accès à plein de couches, le bonheur!

C’était ma première expérience en tant que mamentrepreneure! Depuis, je n’ai pas arrêté de passer de projets en projets (et je blogue toujours en même temps). J’ai parfois l’air d’un papillon qui butine d’une fleur à une autre, mais j’ai toujours préféré faire les choses « tant qu’elles me font plaisir » dans la vie… ne pas me « forcer ». Quand j’ai une nouvelle idée, je prends du temps pour l’analyser… et si après analyse ça me tente encore, je fonce! Oui, bien entendu, mes enfants sont plus grands maintenant, plus personne ne fait de coliques (j’espère!), mais j’aime me dire que j’ai toujours la liberté d’être tout ce que je veux! De suivre mes passions, de lancer de nouveaux projets… et tout ça, en passant un maximum de temps avec mes enfants!

Tu peux être tout ce que tu veux, que veux-tu être?

Commentaires

Marie Noelle Marineau

Marie-Noelle est une slasheuse: blogueuse/ rédactrice/ entrepreneure/ etc! (Et maman à la maison!) Elle a récemment lancé une formation pour les parents qui aimeraient travailler de la maison. Pour tous les détails, cliquez ici!