Yoga pour celles qui allaitent et cododotent

Ça fait sept ans que je suis dans une de ses conditions ; enceinte, allaitante, maman qui partage son lit, porte son bébé/bambin/grande fille trop fatiguée de marcher, mais y’a plus de place dans le chariot.

Je suis familière aux maux de dos, de jambes, mais surtout d’épaules qu’occasionnent le fait de partager son lit avec une petite personne (qui prend souvent toute la place!) et de l’allaiter à la demande (c’est-à-dire aussitôt que je m’assoie!). Voici quelques postures qui pourraient vous enlever un peu de douleur. On peut les faire sans trop de préparatifs, en attendant que les pâtes bouillent ou au milieu des LEGO.

yoga1

Prasarita Padottanasana C

En partant de Tadasana (debout!) on joint nos mains derrière de dos. On prend une bonne inspiration, et à l’expiration on plie. Le nez doit aller vers le plancher au lieu des genoux, ce qui garde la colonne droite. On laisse les mains tomber par en avant, tant que les épaules restent loin des oreilles. On peut prend quelques respirations là, et remonter en inspirant.

yoga2

Bras de Garudasana (Aigle)

Ce mélange de bras fait vraiment du bien aux omoplates! On met le coude dans le creux de l’autre bras et on essaie de les mettre au niveau du menton. On attrape la main avec l’autre main et on respire aussi longtemps que ça peut faire du bien. On peut fermer les yeux ou regarder ses mains. On n’oublie pas l’autre côté!

yoga3

Bras de Gomukhasana (Vache)

C’est une position qui s’accompagne habituellement d’un étirement du visage (grimace), qui ne fait pas mal de bien aussi et que les enfants trouvent hilarant. On essaie de joindre les mains derrière le dos, et c’est vraiment permis de s’aider d’une ceinture ou d’une serviette, car c’est les épaules qu’on veut étirer, pas impressionner notre public (si public il y a!). Pour éviter de rouler sur soi vers l’avant, on garde encore une fois les épaules loin des oreilles et on rentre notre mou de bedaine. On défait à l’expiration et on fait l’autre côté.

yoga4

Buhjangasana (Cobra)

Coucher sur le ventre, on met les mains en dessous des épaules et on se hisse bien haut à l’expiration. On ferme les yeux ou on regarde bien en haut, le but ultime étant de voir l’horizon en arrière. On garde toujours les épaules loin des oreilles et on rentre le mou. En alternance avec adho mukha svanasana, ça décoince le haut comme le bas du dos et délie les cuisses.

yoga5

Balasana (Feuille pliée ou Enfant)

Ici le confort prime, alors si la tête ne se rend pas sur le sol, on ne se gêne pas et on se prend un/des coussins. Le but est de faire reposer le poids du haut du corps sur le bas. Les bras peuvent longer le corps ou être déposés en avant, ce qui va étirer les épaules davantage.

yoga6Viparita Karani

Armé d’un bon gros coussin, on se ramène les fesses le plus près possible d’un mur et on place le coussin à la base du dos. (Mon dessin est incorrect, voyez ici le bon endroit!) On peut laisser les bras le long du corps ou les mettre de chaque côté de la tête pour ouvrir les épaules. On prend le temps de respirer profondément et on sourit!

J’espère que ses postures pourront vous apporter du mieux-être. Je vous laisse sur cette pensée :

Dire que l’on est pas assez flexible pour faire du yoga est égale à dire qu’on est trop sale pour prendre un bain.

Commentaires

Andreann Larouche

Andréann ne collectionne pas d'autre titre qu'être la maman privilégié de 3 enfants, avec qui elle passe ses journées à la maison, à vivre dans le slow. Artiste dans l'âme, elle essaie par toute sorte de façon de transmettre l'amour de créer à ses enfants, soit par les arts ou les métiers d'art, qui sont pour elle le moteur, en quelque sorte, de l'éducation en famille. Pratiquante de Yoga, avec ou sans les enfants, elle cherche toujours un moyen d'être plus zen et avenante dans toutes les relations et sphères de sa vie. Elle a aussi la chance de vivre avec son meilleur ami. L'humanisation des naissances et la liberté d'apprentissage sont les causes qui lui tiennent le plus à cœur, et vous pouvez en lire plus sur son quotidien sur son blog, demilunes.co.

5 Comments

  1. Bonjour !

    Je voudrais vous proposer de nouer des liens ensemble.
    Avec quelques amies, nous avons créé, l’an dernier, le webzine Parents à Parents, http://parentsaparents.fr. Nous publions régulièrement des articles et proposons des livres numériques, téléchargeables sur le site.
    En avril dernier, à l’occasion de la semaine contre la violence éducative, nous avons publié un premier « Hors cadre » (qui est un livre numérique) sur cette thématique. Ce premier Hors Cadre « Sortir de la violence éducative, les pères témoignent » peut être téléchargé gratuitement http://parentsaparents.fr/sortir-violence-educative-2/

    Le 2° « Hors Cadre: Regards croisés sur le sommeil » vient de paraître. Il est vendu à 5,5 € http://parentsaparents.fr/regards-croises-sur-le-sommeil/. Sur cette page, vous pouvez feuilleter une vingtaine des 99 pages du livre numérique.

    Vous serez peut être intéressée de participer à sa diffusion ? En échange nous vous proposons de toucher 30% des ventes issues de votre site ou de vos contacts. La promotion du Hors Cadre se fait en mode affiliation, nous utilisons un petit outil simple et efficace et de votre côté, vous avez simplement à utiliser un lien spécifique qui vous identifie.

    Nous pourrions aussi, si cela vous intéresse, écrire ou coécrire ensemble sur des sujets qui nous intéressent, vous et nous. Il y a bien d’autres choses que nous pourrions envisager ensemble, si le cœur vous en dit.

    Est ce que ces propositions vous tentent ?

    Belle et bonne fin de semaine à vous,

    Bien à vous,
    Gaëlle
    ​ ​
    Zaïd 0(0033)6 86 84 96 82

    http://parentsaparents.fr/ – de parents à parents, partageons nos solutions pour vivre la vie qui nous ressemble

Comments are closed.