Ce que me dirait mon bébé…

À la maison, petit Théo a tout un caractère. Des yeux charmeurs et une belle bouille mais vous savez ce petit caractère qui nous laisse un peu perplexe ? Hé bien, petit Théo en a hérité. Papa dirait qu’il s’agit du tempérament de maman et pour ma part, je crois fermement qu’il est bel et bien le fils de son père. Mais bon, peu importe, sachez tout simplement que du haut de ses presque 5 mois, il sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Il ne s’en laisse pas imposer et réussit même à obtenir, la majorité du temps, des  »petits caprices essentiels ».
Mais ce soir, en l’admirant dans son lit et après qu’il ait réussit, encore une fois, à obtenir un énorme bisou de maman, je me suis questionné.   Que me dirait Théo si on arrêtait le temps une petite seconde ?

Que me dirait Théo, le tendre, si il pouvait parler ?

Je me suis amusé à me dire que s’il pouvait émettre un seul mot, il me dirait Merci.

 

  • Merci de m’avoir donné la vie et de m’avoir désiré.
  • Merci de me cajoler, de me réchauffer de tes caresses et de me donner tout l’amour dont j’ai besoin. Tu le sais comme c’est essentiel !
  • Merci de venir me chercher dans mon lit lorsque je pleure.  Si je pleure, maman, c’est parce que je ne suis pas bien et toi, tu l’as compris.
  • Merci de me permettre de devenir grand en me laissant toucher, goûter, apprendre à ma façon.
  • Merci pour tes douces mélodies avant le dodo. Tu me fais du bien, ta voix me fait du bien.
  • Merci de m’avoir nourri de ton lait, maman. C’est en partie grâce à toi que j’ai tout ce beau caractère bien vivant !
  • Merci pour ces moments de jeux. Tu es le meilleur divertissement du monde !
  • Merci de prendre le temps de me bercer. J’aime me blottir contre toi et passer ce moment de qualité avec toi.
  • Merci pour ces merveilleuses purées pleines d’amour. Je te vois les préparer et je sais qu’elles seront délicieuses. Papa t’a dit qu’on gagnait un homme par l’appétit ?
  • Merci de faire de moi ta priorité ! Et d’avoir fait des choix qui me rendra toujours heureux.
  • Merci d’avoir ce besoin de me garder près de toi et de faire en sorte que dans les prochaines années c’est à tes côtés que je ferai mes apprentissages, mes expériences, mes découvertes.

 

À ce moment bien précis, je me suis abandonné dans ces petits yeux bleus. J’avais vraiment l’impression qu’il voulait me lancer un message. C’est fou de voir la profondeur d’âme lorsqu’on s’y plonge.   Je l’ai regardé  et me suis approché  de lui.  Mon petit blondinet se mit alors à pleurnicher. Quelques chose n’était pas à son goût et il voulait rouspéter.  Ce ne fût pas long de voir  son petit sourire de satisfaction lorsque je l’ai prise avec moi.  Comme il était content.  Il était hors de question pour lui de rester dans son petit lit.  Tout ce qu’il désirait c’était ce petit instant de tendresse.

En me rendant au salon avec Théo le temps s’est arrêté de nouveau.  Je l’ai serré dans mes bras et j’ai senti une boule d’émotions m’envahir. J’ai cette chance de pouvoir interagir avec mon enfant, de pouvoir lui dire des mots doux et de pouvoir lui faire sentir combien je l’aime.Pourquoi rester muette ?

C’est alors que je l’ai remercié à mon tour.  Je l’ai remercié de m’avoir choisi comme maman et de me faire confiance dans ce rôle, de m’accepter avec mes qualités et mes nombreux défauts et de me donner l’énergie pour me surpasser malgré mes erreurs. Mais avant tout  je l’ai surtout remercié d’être lui. C’est à dire le plus merveilleux bébé du monde !
Je ne lui dirai jamais assez :

 » Merci d’être mon enfant !!!!!  »

photo 046             Source photo: Archives personnelles. ( Chatelle Turgeon Passion Photo)

 

 

 

Commentaires

Kim Lefrançois-Racicot

Kim est une maman "Quebec trotter" qui adore visiter,rencontrer et trouver des activitées amusantes pour ses tout-petits de 2 ans et 1 mois. Elle aime aussi aider et soutenir les mamans à travers certaines difficultés particulières.

One Comment

Comments are closed.