T’es fatiguée? Moi aussi.

L’article vous dit quelque chose? Oui, c’est possible… Il a été publié pour la première fois via mon blogue personnel Une vie marginale et heureuse et a été grandement apprécié, alors je vous le partage à vous également aujourd’hui!

fatiguée

T’es fatiguée. Tu n’as pas aligné plus de 5 heures de sommeil depuis 6 mois? 1 an? 2 ans? plus que ça?, trop longtemps à ton goût. Et les rares 5 heures, c’est quand tu étais chanceuse. Ton plus jeune ne fait pas ses nuits et plus le temps avance, plus il s’en vient le seul à ne pas faire ses nuits. Tous les bébés de son âge font leurs nuits, pas le tien. Ni le mien d’ailleurs, alors je te comprends.

Les nuits d’un jeune enfant, c’est l’affaire de tout le monde, semble-t-il. Ça intéresse les gens… Même les gens qu’on ne connaît pas demandent si les petits font leurs nuits. Pis, quand on a un bambin qui ne fait pas ses nuits, on en entend des niaiseries affaires. « C’est ça des enfants, alors endure! » , bon ce n’était pas exactement dans ces mots, mais on m’a tout de même déjà dit quelque chose de similaire. De bête. D’insensible. Il y a également tous ces gens qui veulent aider, de bonne foi. Des pseudo spécialistes du sommeil, parce qu’ils dorment, qu’ils connaissent des gens qui dorment et que leurs enfants dorment. Ils ont LA raison pour laquelle NOTRE enfant ne fait pas ses nuits et ils ont LA solution à notre problème. Vous voulez des exemples, en v’la!

Pourquoi MON enfant ne fait pas ses nuits:

  • Parce qu’il dort encore avec moi. (Peut-être que oui, peut-être que non.)
  • Parce que je lui mets de la musique. (Ah oui, c’est bruyant.)
  • Parce que je ne lui mets pas de musique. (Trop tranquille, j’y avais pas pensé!)
  • Parce qu’il a ou non une veilleuse dans sa chambre. (La peur du noir ou la reconnaissance jour/nuit.)
  • Parce que son lit n’est pas feng shui. (Je vais lire plus amplement sur le sujet, c’est sûrement ça!)
  • Parce que je lui donne encore du lait. (Devrais-je donner du jus à la place?)
  • Parce qu’il me manipule comme si j’étais sa marionnette. (Définitivement, je suis à sa merci!)

Quelle est LA solution à laquelle je n’ai pas pensé:

  • Lui donner de l’eau au lieu du lait. (Parce que j’ai pas essayé, tu crois?)
  • Ne rien lui donner à boire la nuit. (Quand j’ai soif, je bois. Pareil pour lui.)
  • Le laisser pleurer. (Proposition rejetée!)
  • Faire le 5-10-15 ou sa version supposément soft le 1-2-3. (Non, je ne vais pas Ferberiser mon enfant.)
  • Le faire dormir dans sa chambre. (Il n’en a pas de chambre. Bouché, hein?)
  • Lui faire un massage avant le dodo. (Enfin quelque chose que je suis prête à essayer!)
  • Lui apprendre à compter afin qu’il puisse compter les moutons. (Celle-là est de moi, je peux en pondre des solutions, moi aussi!)

Ça part de bonnes intentions tout ça, mais quand une maman est fatiguée, comme toi pis comme moi, elle veut surtout une oreille pour l’écouter. Du support. Un beau sourire. Les enfants sont comme les adultes, ils sont tous différents. Il n’y a pas un moule dans lequel ils peuvent tous rentrer. Certains font leur nuit rapidement, d’autres sur le tard, puis c’est normal. Et c’est épuisant pour la maman… ça aussi, c’est normal.

Commentaires

Marie Noelle Marineau

Marie-Noelle est blogueuse, un peu coquette, accro au café, crazy cat lady et elle adore la bonne bouffe. Suivez-la sur son blogue de maman Marginale et heureuse où elle écrit quotidiennement pour parler de produits qu'elle teste, partager son quotidien et de succulentes recettes!