Changer de maison, changer de vie

Changer de maison, changer de vie. Déménager avec la famille, blogue Mamans Zen, profession: mamans à la maison

Une des principales raisons qui m’a amenée à être maman à la maison est le fait d’avoir un mode de différent. Étant conjointe de militaire et désirant suivre mon homme advenant le cas d’une mutation, la possibilité de déménager d’une province à l’autre du Canada est très présente.

Lors de notre premier déménagement, nous avions notre plus grand et j’étais enceinte du deuxième. J’ai donc été en mesure d’être en congé de maternité pendant la première année de notre séjour en terre anglophone. Nous avons vécu les bienfaits d’avoir une maman à la maison: un mode de vie plus relax, plus zen qui nous a aidé à apprivoiser à notre nouvel environnement.

On ne se le cachera pas, changer de maison est en quelque sorte un retour à la case départ. Les repères ne sont plus les mêmes du coup et le déménagement vient chambouler la routine familiale (un peu comme les vacances de Noël!). Il y a donc un temps d’adaptation certain pour tous les membres de la famille.

En déménageant, on a la chance et la malchance de pouvoir repartir à zéro.

La chance de repartir à zéro

En ayant un nouveau milieu de vie, il nous est possible de s’y installer et de s’y organiser comme on le souhaite vraiment (en prenant le temps de le faire bien sûr). C’est aussi un tout nouvel environnement à découvrir: ses environs, ses parcs, ses boisés, ses habitants, etc. C’est l’occasion de prendre de nouvelles habitudes et de chasser les mauvaises. Un nouveau départ pour tenter de se prendre en main. Intégrer ses résolutions dans sa nouvelle routine est tout à fait d’à propos. C’est aussi le cas avec les enfants, ils auront la possibilité de découvrir de nouveaux endroits et de nouveaux amis. Il arrivera qu’ils s’ennuieront de leur ancienne vie, leur ancien quartier, leurs anciens amis. Le défi sera d’accepter ces moments plus difficiles et de les vivres en les accueillant.  Ce sont ces moments qui nous permettront d’en connaître davantage sur les uns et les autres et sur nous-mêmes.

La malchance de repartir à zéro

Selon l’attitude que nous avons face au changement, cette chance peut se transformer en malchance.

En ayant un nouveau milieu de vie, nous devons nous y installer et nous y organiser du mieux qu’on peut. Nous devons nous familiariser avec ce nouvel environnement: ses environs, ses parcs, ses boisés, ses habitants, etc. Notre quotidien sera chamboulé et cela prendra un certain temps avant de retrouver notre routine d’antan et de se sentir véritablement confortable dans notre nouveau chez-soi. Nos enfants réagiront très probablement et nous devrons faire de notre mieux pour lâcher prise et prendre le recul nécessaire lors de situations de crise. Nous aurons certainement moins d’énergie pour gérer le fardeau qui siège sur nos épaules, mais tranquillement, nous reprendrons notre souffle et finirons par nous habituer peut-être à cette nouvelle vie.

Dans la vie, tout changement entraîne une réaction que ce soit suite à un déménagement, une mortalité, une déception… Ce qui importe est notre attitude vis-à-vis ce changement, la résilience dont nous faisons preuve pour le vivre.

Vous vivez un changement? Je vous souhaite de trouver la voie qui vous mènera vers une vision positive de tout ce qui peut chambouler votre vie et d’apprendre à partir des expériences qui croisent votre route.

If you change the way you look at things, the things you look at change. / Si vous changez la manière dont vous regardez les choses, les choses que vous regardez changent. – Wayne Dyer

citation changement image blogue mamans zen

Commentaires

Julie R. Bordeleau

Maman à la maison de famille militaire en quête vers sa mission de vie, Julie est une enseignante qui se questionne incessamment sur certains aspects de la société et du mode de vie nord américain. Elle partage son vécu, ses découvertes et ses observations sur son blogue http://lilyandhertoes.com

One Comment

Comments are closed.