L’Avent signifie quelque chose qui vient !

À mesure que les flocons tombent, le temps des fêtes fait son arrivée accompagné d’une célébration que la maisonnée aime beaucoup; celle de la spirale de l’Avent. Un peu à la façon des calendriers de l’Avent servant à compter les jours nous séparant de Noël tout en découvrant une petite surprise jour après jour, la spirale de l’Avent dessine un grand chemin à la différence que celui-ci représente l’univers et que la surprise est celle de la lumière que porte notre vie.

spirale-avent1

La spirale symbolise la naissance, l’évolution, l’expansion de l’univers et son mouvement infini à l’intérieur duquel nous vivons, cheminons, évoluons. Elle va aussi illustrer le fait que tout est un éternellement recommencent. En effet, dans le cycle de vie et de mort, la vie se renouvelle, évolue, se perpétue. Au mois de décembre, la nature se meurt; les arbres sont dépouillés de leurs feuilles depuis plusieurs semaines déjà. La noirceur s’intensifie de jour en jour à mesure que le froid mord davantage. Nous voilà dans un temps d’introspection, peut-être parfois plongés dans nos propres noirceurs d’où la nécessité de veiller sur notre petite lumière. Celle qui brille en nous, celle qui nous anime, celle qui parfois vacille, mais qui toujours continue d’exister… un peu comme les graines enfouies en terre, au repos, en dormance, qui une fois le printemps revenu, la terre abreuvée et réchauffée se mettront à pousser pour pointer de nouveau vers le soleil.

Ainsi sur cette spirale de l’Avent nous allons marquer chaque jour écoulé au moyen d’une petite chandelle. Celle-ci, une fois allumée, célèbre la vie qui nous anime. Elle est également l’occasion de faire rayonner notre lumière et de la diffuser en ce temps de festivité et de partage. Ainsi au moment de l’allumer, l’enfant pourra chanter une petite chanson rappelant sa place dans le monde et dans l’univers. Il pourra aussi dédier sa chandelle, offrir sa lumière à quelque chose où quelqu’un qui l’a particulièrement touché au cours de la journée. Chez nous des chandelles ont été allumées pour mon grand père qui a 95 ans, pour un petit bébé qui venait de naitre, pour une soirée formidable passée entre amis, pour un souhait que l’on voulait voir se réaliser, pour les enfants en Haïti, les mamans en Syrie, les prisonniers d’Amnistie auxquels nous avions écrit. Ce fut l’occasion de moments de grande émotion qui ont suscités d’incroyables réflexions et discussions, autant chez notre tout petit qu’avec les plus grands. Pour la maman que je suis, qui adore avoir tout ses petits réunis, c’est un rituel autant magique que magnifique.

Ainsi le soir venu constitue un moment fort de l’Avent, toutefois le grand jour de sa fabrication en est un tout aussi important ! On peut faire une spirale que l’on découpera dans une plaque de bois. Mais on peut aussi la modeler avec de la pâte modeler, de la pâte à sel ou fimo. Il est également possible de simplement la dessiner au moyen de pommes bien rouges, de pommes de pins, d’étoiles d’anis, de coquillages, de petits cailloux, etc… autant d’objets qui pourront être placés en spirale, intercalés d’une petite lumière qui pourrait tout simplement être une petite bougie chauffe plat !

Et si on veut vraiment faire les choses en grand, alors les quatre semaines de l’Avent seront également accompagnées des quatre directions, des quatre saisons et des quatre grands règnes ! Ainsi notre spirale, prendra place au sein d’une véritable table de saison* où s’égayeront personnages, plantes, cailloux et animaux susceptibles de créer tout un monde d’aventures et d’histoires jusqu’au grand jour de Noël !!!

 

* La spirale de l’Avent est issue de la pédagogie Steiner. Si certains ont cherché à malmener tout l’aspect anthroposophique lié à cette célébration, elle a été pour moi une base inspirante à un rituel familiale que nous avons modulé et adapté en fonction de nos envies et valeurs. Voilà toute la beauté des rituels, créer des moments forts et sacrés, à vivre en famille et entre amis selon nos envies en respect avec nos principes et valeurs !

* La table de saison fait également référence à la pédagogie Steiner.

* Chanson de la spirale de l’Avent issu de la pédagogie Steiner, qui là encore peut être modifiée ou adaptée selon notre inspiration :

Je porte ma chandelle
 dans la nuit
Je porte ma chandelle
 dans la nuit
Illumine, illumine, 
illumine mon cœur
Illumine, illumine,
 illumine la nuit
Vois ma petite bougie
 briller dans la nuit,
 oh que j’aime ça
Sa lueur, oh que j’aime ça

Sa lueur
Vois ma petite bougie 
briller dans la nuit,
oh que j’aime ça
Sa lueur, oh que j’aime ça

Sa lueur

Commentaires

Laetitia Toanen

Laetitia Toanen, est maman de trois enfants et d’une petite étoile, riche d’une panoplie d’expériences tonitruantes ! Zoothérapeute, éducatrice périnatale, accompagnatrice en pratique rituelle, elle fait l’école à la maison et est l’auteur de différents livres et articles traitant de l’adoption, du maternage et de la vie de mère de carrière ! Sa grande passion; soutenir et valoriser l'implication et le rôle essentiel des mamans qui se consacrent à l'éducation de leurs enfants! Vous pouvez la retrouver sur son blog Rebelle des bois, celui du symposium Apprendre Autrement ou sur Chemins de traverse pour les rituels.