Le temps des pommes… bios !

On sort les lainages et on envoie les vêtements d’été au placard pour quelques mois, il fait noir plus tôt en fin de journée, ça sent bon l’air frais dehors et le paysage expose toutes ses couleurs flamboyantes… c’est l’automne. Le plus agréable en cette saison, c’est le temps des pommes ! On va cueillir nos pommes avec les minis et on revient les joues toutes rougies par le froid, nos sacs de pommes bien pleins et de belles photos pour conserver ces beaux souvenirs, on cuisine en famille, ça sent bon dans la maison et tous les bedons sont contents ! C’est décidément mon temps préféré de l’année, juste devant les premiers flocons de neige.

Depuis quelques années, je cherchais un verger bio pas trop loin de chez moi… l’an dernier j’ai enfin trouvé le seul verger biologique sur la rive-nord, yay ! Pourquoi un verger bio absolument ?! Parce que la santé de ma famille est une priorité pour moi et que l’alimentation en est la base. En bonus, l’endroit est magnifique, les propriétaires sont tellement gentils et les pommes sont délicieuses ! Autre point positif: on peut y apporter nos sacs réutilisables puisque notre récolte sera pesée avant de payer. (Verger biologique d’Oka) De plus, la pomme est au premier rang de la liste Dirty Dozens, la liste des douze fruits et légumes les plus contaminés par l’utilisation de pesticides. (Selon le Environmental Working Group.) Personnellement, je préfère ne pas ingérer un produit qui nécessite de porter un masque et des gants pour étendre sur les champs/vergers/etc.

Si on ne peut les consommer biologiques, il ne faut pas non plus se priver de manger des fruits et légumes. Il vaut tout de même mieux des aliments frais que de manger des produits transformés. Pour limiter un peu la consommation de pesticides, on peut éplucher les fruits et légumes lorsque possible. Bien les laver est une autre bonne solution. Un mélange d’eau froide et de vinaigre blanc, on laisse tremper et on rince bien avant de consommer ! ( Une part de vinaigre pour 2 parts d’eau froide, laissez vos fruits et légumes entiers pour ne pas perdre de nutriments hydrosolubles, laver quand vous êtes prêts à les consommer, laisser tremper vos aliments environ 2 minutes, vous pouvez brosser les légumes/fruits plus fermes, rincer à l’eau froide et vous n’aurez aucun goût de vinaigre. )

Oui, mais le prix des aliments biologiques est exorbitant… pas nécessairement ! Lorsque ce sont des aliments locaux et de saison, les prix sont tout de même abordables en général ! L’autocueillette de pommes d’agriculture traditionnelle coûte autour de 1,00$ – 1,20$ la livre pour 20 livres et moins. Pour les pommes biologiques, il en coûte autour de 1,50$ la livre pour 20 livres et moins. ( Le coût est moindre pour plus de 20 livres dans les deux cas. )

À titre informatif, voici la liste des Dirty Dozens ( en ordre de contamination ):

Pommes
Céleri
Poivrons
Pêches
Fraises
Nectarines
Raisins
Épinards
Laitue
Concombres
Bleuets
Patates

Maintenant à vos cuisines, il est temps d’embaumer la maison en cuisinant des croustades, compotes, muffins, gâteaux, biscuits, etc.

Bon temps des pommes… bios !

Commentaires

Jolène Richer

Jolène maman à la maison de deux garçons, accompagnante à naissance, massothérapeute, photographe amateur, animatrice de yoga pour enfants et passionnée de périnatalité, de petite enfance et de nutrition. Détentrice d’un baccalauréat par cummul. en communication, langue française et publicité, elle est amenée à revoir ses intérêts et ses priorités suite à la naissance de son premier enfant qui a remis beaucoup de choses en perspectives. Vous pouvez visiter son site internet www.bedaineetmitaine.com et sa page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Bedaine-Mitaine/134483849901193