Un aurevoir  » pas officiel »

Il y a quelque temps une question m’a été posée :  » Pourquoi écris-tu ?  »
En fait la question n’était pas pour me demander pourquoi j’écrivais pour écrire, mais pourquoi j’écrivais pour raconter.

C’est facile de dire qu’on écrit parce qu’ il s’agit d’une passion qui dure depuis toujours ou bien parce qu’on est devenu gaga de l’écriture en lisant des tonnes de livres. Mais non, pour moi, c’est loin d’être le cas. L’idée d’écrire était très très lointaine et si on m’avait dit que j’étais pour écrire dans des blogues j’aurais probablement été prise d’un fou rire qui ne finit jamais. Et pourtant aujourd’hui je collabore sur deux merveilleux blogues de mamans et également sur un blogue personnel.  La raison est toute simple : l’écriture m’a trouvée.

Et sans tomber dans les histoires à l’eau de rose, voici comment :

Il y a un peu plus d’un an, j’ai vu une petite annonce sur les réseaux sociaux. Marie-Noelle, la fondatrice de Mamans Zen, recherchait des mamans qui avaient envie d’écrire. Juste pour le plaisir. Et puis pour raconter la réalité des mères au foyer sous toutes ces formes. C’est en acceptant son offre que j’ai eu la piqûre pour l’écriture. Il m’est apparu un réconfort, un sentiment de bien-être.

C’est une belle aventure qui a débuté il y a quelques mois. Par contre, je dois également vous avouer que la vie m’amène tranquillement ailleurs. J’ai trouvé une nouvelle passion qui est vite devenue un réel exutoire. À l’occasion ce fut même une façon de me libérer de quelques démons. J’ai eu eu beaucoup de plaisir à partager mes idées, mes aventures de mamans. Tout ça m’a permis, d’une certaine façon, de me sentir plus légère.

aurevoir

Aujourd’hui, je continue d’écrire. Mais j’ai pris la décision de limiter mes écrits sur Mamans Zen.  Je continuerai d’être aussi zen dans la vie mais d’ici quelques mois je troquerai mon rôle de maman à la maison pour m’aventurer de nouveau sur le marché du travail.

De temps en autres, vous verrez des textes passés en mon nom. Parce que, je n’arrêterai pas d’écrire complètement. Comme je le disais, l’écriture m’a trouvée et puis il y a aussi le fait que j’ai un grand sentiment d’amour envers Mamans Zen.

 

Peut-être aimeriez-vous connaitre les raisons qui m’amènent de nouveau à travailler ? En fait, il n’y en a pas. Des chemins se sont ouverts devant nous et nous avons tout simplement eu l’envie de tenter quelque chose de nouveau pour notre famille. Je ne sais pas où ça me mènera, mais je compte bien faire en sorte que ma vie sera toujours aussi zen. Pas question de me retrouver dans un tourbillon incontrôlable m’empêchant de respirer ou de passer du temps avec mes enfants. Je n’ai jamais voulu être une maman à temps partiel. Et je suis persuadée que même si je retourne travailler quelques heures par semaine, il me sera possible d’avoir du temps de qualité avec eux.  Je m’en fais la promesse.

Je ne pense pas non plus que mes textes à venir, même s’ils seront moins nombreux, changeront de couleurs. Mon inspiration, avant tout, c’est ma vie de maman.  C’est ce que je suis !

 

Alors, chères lectrices de mamans zen, ceci n’est pas un adieu. Juste un Aurevoir jusqu’à… la prochaine fois !

En attendant, je vous invite à me lire sur mon blogue personnel ici . Vous pouvez également me lire à l’occasion sur le site de Je suis une maman.

Commentaires

Kim Lefrançois-Racicot

Kim est une maman "Quebec trotter" qui adore visiter,rencontrer et trouver des activitées amusantes pour ses tout-petits de 2 ans et 1 mois. Elle aime aussi aider et soutenir les mamans à travers certaines difficultés particulières.