Nouvel an, nouveaux espoirs

Nouvel an, nouveaux espoirs, Blog Mamans Zen

Qui n’a jamais plongé dans cette atmosphère qui amène certaines personnes à prendre des résolutions et à se donner une raison pour les réaliser: le Nouvel An?

Aucune résolution, mais plutôt de l’évolution

Ce sentiment de renouveau si puissant nous amène à vouloir vivre mieux et à abandonner nos mauvaises habitudes au profit de nouvelles. Comme à chaque année, je ne vois pas la pertinence de prendre de résolutions. Pourquoi? Parce que je suis de ces gens qui se questionnent sans cesse et qui tentent de s’améliorer au jour le jour, d’apprendre à partir de chaque expérience que la vie met sur sa route. Je crois que prendre conscience de ce que nous avons à améliorer demande une certaine maturité et qu’il est important d’évoluer au gré de nos « périodes sensibles », si je peux me permettre de reprendre le concept de Maria Montessori.

Pour moi, cette année a été particulière. Après avoir réussi à laisser tomber la poussière d’un déménagement que j’ai trouvé relativement difficile, mon cerveau a repris du service et a été occupé à réfléchir à mes besoins. À toutes ces habitudes ou désirs qui seraient tellement mieux pour moi. J’ai modifié certains comportements, mais j’ai d’abord et avant tout choisi une nouvelle attitude. La vie est trop courte pour choisir de s’en faire avec un tout et un rien. J’ai décidé de davantage lâcher prise. J’ai décidé que les habitudes dont je n’ai aucunement le temps ou la motivation de les adopter…ben… too bad, ça ira quand je serai prête! Pour l’instant, ce qui importe est le bonheur de notre petite famille et ce bonheur repose en partie sur celui de maman.

En restant à la maison, sans source de revenu autre que les « prestations universelles » ou de « soutien aux enfants », j’ai finalement compris la signification du terme « marginal »: être en marge de la société, ne s’y conformer qu’en partie. Notre société ayant établit la norme que les femmes devaient aller sur le marché du travail pour contribuer au revenu familial, j’avais une certaine difficulté à valoriser moi-même le fait que je reste au foyer pour prendre soin de mes enfants malgré le fait que je crois que nous avons fait le meilleur choix que nous ayons pu faire pour notre famille. Selon mes croyances ancrées au fond de moi, l’argent reçu en échange d’un travail amène une valorisation certaine de celui-ci. J’ai donc beaucoup de difficulté à donner une valeur équivalente de mon occupation quotidienne à celle de la maman qui embrasse le rythme de vie imposée par notre société. « Mais quel sentiment qui n’a pas lieu d’être! » me direz-vous. Sachez que ces croyances non fondées peuvent l’être très profondément et qu’il est important de travailler à les accepter pour continuer à avancer. Soyez certains, que je continue de travailler sur cette croyance. .

Ce n’est donc pas une résolution que j’ai à faire cette année, mais simplement suivre mon évolution personnelle afin de concilier famille et besoins de maman. De considérer cette relation étrange que je vis vis-à-vis l’argent et de faire en sorte de l’améliorer, car c’est malheureusement le premier obstacle à mon plein bonheur de maman à la maison. Si l’envie se fait sentir, soyez à l’aise de me suivre dans ma quête par l’entremise de mon blogue et des futurs articles que je publierai sur Mamans Zen.

Mon espoir en cette nouvelle année

J’ose espérer inspirer des gens à se remettre en question et à remettre en question certaines de leurs certitudes et croyances afin d’évoluer vers une ouverture envers les différences ainsi qu’une acceptation plus naturelle de celles-ci. Chaque personne est si différente. Selon son vécu et les apprentissages issus de celui-ci, chacun se construit sa propre interprétation de la vie: ce qu’elle devrait être et comment elle devrait être vécue. Soyons ouverts et apprenons du bon dans chaque chose!

« Soyons le changement que nous voulons voir en ce monde. »

                                                                                           GANDHI

Commentaires

Julie R. Bordeleau

Maman à la maison de famille militaire en quête vers sa mission de vie, Julie est une enseignante qui se questionne incessamment sur certains aspects de la société et du mode de vie nord américain. Elle partage son vécu, ses découvertes et ses observations sur son blogue http://lilyandhertoes.com