Tu trouves la vie de maman difficile parfois? Sache que…

vie de maman difficileC’est pas facile ces temps-ci, hein? Tu te lèves 30 fois par nuit, tu entends pleurer plus de la moitié de la journée… ou bien ton enfant est plus âgé et il a des particularités qui viennent tirer ben du jus… des crises à n’en plus finir, des réactions que tu ne réussis pas à comprendre ou à anticiper. Et parfois, tu te demandes comment tu vas faire ta prochaine journée, comment tu vas faire pour continuer… Les breaks n’existent pas vraiment dans la vie d’une maman, c’est comme ça. Oui, des fois, c’est normal de trouver la vie de maman difficile. Cependant…

Sache que tu n’es pas la seule.
Tous les livres et les formations sur la parentalité viennent te donner l’indice qu’il y a beaucoup de parents qui trouvent ça difficile, qui vivent des difficultés. Les difficultés ne sont pas toujours les mêmes et elles ne sont pas toujours vécues de la même façon, mais elles sont fréquentes.

Sache que c’est normal.
Personne n’a dit que devenir parent était la chose la plus facile au monde. Ça demande de l’énergie et des sacrifices (de sommeil, de temps, d’argent). Ça prend aussi un certain temps pour s’adapter à cette nouvelle réalité. Nous avons grandi dans une société qui ne nous apprend pas vraiment à devenir parents, qui ne nous prépare pas à ce que c’est la vie d’une maman… malheureusement.

Sache que tu as besoin d’un « village ».
On voit parfois des commentaires sur les réseaux sociaux de gens qui se demandent pourquoi les mamans d’aujourd’hui trouvent ça difficile alors que leurs ancêtres avaient une dizaine d’enfants. C’est à cause du « village », de son absence, en fait. Qu’est-ce que le « village »? Vous savez, le fait de recevoir de l’aide d’un peu tout le monde à la naissance d’un enfant? D’avoir la mère et la belle-mère qui viennent donner un coup de main, la voisine qui vient porter de la nourriture et la cousine qui vient amener les plus grands faire des jeux à l’extérieur? Trouve des gens avec qui tu te sens bien, n’hésite pas à demander de l’aide. Ce n’est plus aussi « naturel » qu’avant d’en offrir, mais les gens qui t’aiment attendent parfois juste la demande…

Sache que plus ça ira, plus ça semblera facile.
Je ne dis pas que les grands enfants ne viennent pas avec certains défis, mais « le métier rentre », on apprend aussi à dédramatiser certaines situations. En grandissant, ils font bien souvent de meilleures nuits et une maman qui dort de belles nuits, c’est une maman qui a plus de « jus » pour faire sa journée ensuite. Et je l’avoue, juste le fait d’avoir l’espoir que bientôt ça ira mieux, ça devrait vous aider à passer vos journées de manière plus zen malgré les difficultés.

Sache que ton enfant ne voit pas tout ce que tu vois.
La journée a été difficile, tout ne s’est pas passé comme prévu? Pas besoin de paniquer! Ce que l’on voit avec nos yeux d’adultes n’est pas perçu de la même façon par nos petits amours. Une activité qui n’a pas fonctionné restera peut-être gravée à sa mémoire comme étant un moment très rigolo. Le souper qui a brûlé et a été remplacé à la dernière minute par un bol de céréales sera la fois où maman se sentait rebelle en faisant un déjeuner à l’heure du souper… Nos « ratés » dans la journée ne sont pas nécessairement des « ratés » aux yeux de nos enfants. En restant calme, en restant zen, l’ambiance sera plus agréable. Pas besoin d’être parfaite dans la vie.

Peut-être que tu trouves ça difficile aujourd’hui et tu as le droit. Vie l’émotion que tu as à vivre sans te sentir coupable de la vivre. Une fois vécue, passe à autre chose et essaie de voir tous les beaux côtés de ta vie également! 😉

Commentaires

Marie Noelle Marineau

Marie-Noelle est blogueuse, un peu coquette, accro au café, crazy cat lady et elle adore la bonne bouffe. Suivez-la sur son blogue de maman Marginale et heureuse où elle écrit quotidiennement pour parler de produits qu'elle teste, partager son quotidien et de succulentes recettes!